Comment travailler dans le secteur du DIY 

Décorer soi-même sa maison fait partie des nombreuses tendances DIY (Do It Yourself). Cette option vous permet de donner libre cours à votre imagination et de créer un cadre convivial tout en restant fidèle à vos goûts. Si les tendances DIY vous plaisent, voici comment vous en servir pour votre déco et si cela vous motive au point d’en faire votre quotidien, voici comment vous pouvez procéder.

Suivre une formation en décoration d’intérieur

Suivre une formation en décoration d’intérieur est une première étape intéressante pour travailler dans le secteur DIY où les perspectives sont nombreuses. En effet, avec ce préalable, vous en saurez davantage sur les règles générales de la décoration d’intérieur. Avec une formation, vous appréhenderez mieux le domaine et vous développerez progressivement toutes les aptitudes d’un décorateur d’intérieur professionnel.

Si vous êtes déjà amoureux de la décoration à la base, vous allez en plus acquérir des compétences professionnelles sur les techniques d’éclairage et la direction d’un projet de décoration de chambres, salons, salles de bain, etc. Par ailleurs, vous en apprendrez davantage sur les combinaisons de tissus, les voilages, etc.

Grâce à votre formation, vous entrerez donc dans une réelle dynamique de « Do It Yourself » et vous saurez réaliser vos décorations par vous-même. Il importe donc de suivre une formation de qualité en décoration d’intérieur. À cet effet, il existe divers modules de formations de courte (6 mois environ) ou longue durée (un an environ) que vous pouvez suivre. Vous pouvez y participer en présentiel ou les suivre par correspondance.

Cependant, si vous en venez à être véritablement passionné par la décoration, vous pouvez vous préparer en vue de l’intégration d’une école d’art. Vous passerez alors un autre cap dans le DIY puisque vous pourrez in fine devenir un(e) self-made-man (ou woman) grâce à l’auto-entrepreneuriat en décoration d’intérieur.

Utiliser des astuces de DIY pour sa déco

Outre les études, il existe des moyens d’utiliser le DIY à bien des égards pour développer des réflexes en la matière en cultivant cet état d’esprit.

Faire du tricot

Le tricot est indéniablement une discipline DIY par excellence. Vous n’avez pas besoin d’avoir une compétence poussée en la matière. Les moins habiles se contenteront des points mousse et jersey pour donner une seconde vie à un coussin oublié ou un vieux luminaire.

Les mains plus expertes pourront intégrer des torsades et des jacquards à leurs tricots pour un effet visuel garanti. Pour ceux qui voient les choses en grand, les tricots XXL seront très utiles quand le thermomètre baisse. Même vos chats et vos chiens pour profiter du plaisir d’un bon panier chaud et douillet.

Rénover son mobilier

Si vous savez manier le marteau et la perceuse, vous pouvez réaliser un mobilier DIY. Avec une vieille caisse en bois ou en démontant habilement une vieille chaise. Ainsi, vous pouvez fabriquer :

  • une étagère pour vos livres,
  • un bureau minimaliste,
  • un tabouret, etc.

Par ailleurs, avec de vieux tiroirs, vous pouvez faire la transition avec une décoration DIY dans votre jardin. L’astuce à cet effet : faire de la récupération en les utilisant comme supports pour des plantes.

Pour résumer, s’il est important de suivre une formation avant de commencer à travailler dans le secteur du DIY pour pouvoir s’appuyer en plus sur des connaissances et des compétences professionnelles, il est important également dès que possible de cultiver l’esprit DIY !